rechercher
formulaire de recherche

Enquête publique du 28 mars au 14 mai 2013 La révision du Schéma directeur de la région Île-de-France

Ile-de-France 2030, un projet d’aménagement partagé

Se projeter dans l’Ile-de-France d’aujourd’hui et de demain

L’Île-de-France est une région aux multiples visages, contrastés, spécifiques et complémentaires à la fois. La région Ile-de-France est un territoire chargé d’histoire, de culture, de complexité, de projets, d’activités diverses qui façonnent notre cadre de vie depuis toujours. L’Ile-de-France, c’est aussi bien Paris, ses monuments, son métro, que sa zone dense et ses espaces d’habitats et d’activité économique, que ses villes moyennes qui polarisent notre quotidien, que ses grands espaces naturels, forestiers et agricoles. Au cœur de cette région au pluriel, près de 11,5 millions de Français vivent sur ce bout de territoire qu’est l’Ile-de-France. Le projet de SDRIF porte l’ambition d’intégrer ces différentes acceptions pour faire en sorte de construire l’avenir tout en tenant compte du passé et de la situation présente. Il vise ainsi à optimiser une région fortement imprégnée par les planifications précédentes et à préparer l’avenir en offrant un projet pour l’ensemble des franciliens sur le long terme.

 

Plus de logements dans des quartiers renouvelés et familiers

La question de l’accès à un logement pour tous est centrale en Ile-de-France. Faiblesse de la construction, spéculation foncière, hausse du coût des logements et croissance continue des besoins fragilisent le développement de la région et sa cohésion sociale. Conscient de ce contexte complexe, la Région porte à travers le SDRIF, un objectif ambitieux d’atteindre un rythme de production de 70 000 logements par an d’ici 2030. Outre ce chiffre, le SDRIF vise une amélioration qualitative du parc existant afin d’améliorer les conditions de vie de chaque francilien. Enfin, la dimension de la proximité et du quotidien inscrite dans le SDRIF implique que ces logements devront s’intégrer dans un tissu organisé avec les services, les emplois, les équipements, les espaces de détentes et les moyens de transports adaptés au mode de vie de chacun.

 

Plus d’équilibre et de pluralité

Fonctions urbaines selon la logique du Rumik’s CubL’importance des flux de population francilienne, sa mixité et sa jeunesse contribuent au dynamisme et à l’attractivité de l’Ile-de-France. En tant que région-monde, elle joue également un rôle majeur dans les échanges et les migrations internationales. Ainsi, la Région porte une attention particulière à la diversité des modes de vie des franciliens de cette région cosmopolite et plurielle. Document d’aménagement, le projet régional prévoit les conditions d’accueil de nouveaux logements et de nouveaux emplois. La réduction des inégalités sociales portée par le Schéma directeur de la région Ile-de-France passe nécessairement par la création importante d’emplois sur le territoire francilien. A ce titre, un objectif ambitieux de création de 28 000 emplois par an a été fixé. S’inscrivant dans un contexte historique fort d’un déséquilibre marqué entre des territoires très riches en emplois mais pauvres en logements et inversement, la Région vise le rééquilibrage de ces deux composantes entre l’est et l’ouest de l’Ile-de-France et au sein des bassins de vie des franciliens.

 

Des mobilités accrues et choisies

L’Île-de-France est dotée d’un système de transport des personnes dense et performant, issu de plusieurs décennies de planification. Aujourd’hui, le réseau de transports doit être renforcé pour répondre à la réalité des besoins de déplacements des Franciliens, pour améliorer la qualité de vie en réduisant les nuisances sonores et les pollutions atmosphériques, ainsi que pour accompagner le développement d’une métropole de rang mondial. Le projet régional vise, à l’horizon 2030, la modernisation du réseau ferré existant et le renforcement du maillage du territoire régional par le prolongement de certaines lignes de métro et la réalisation du métro automatique du Grand Paris Express. Il vise également le développement des transports collectifs en site propre et le partage de la voirie (voiture, transports en commun, pistes cyclables, voies piétonnes). La Région encourage également les modes actifs (vélo, marche à pied…) pour se déplacer en Ile-de-France à travers le réseau de liaisons vertes qui parcourent la région et la connecte aux territoires voisins.

 

Un environnement préservé et accueillant

Forte de ses espaces naturels, boisés et agricoles, la région Ile-de-France présente des atouts majeurs en termes de ressources naturelles et de lieux de détente et de respiration pour les Franciliens. L’augmentation de la population depuis plusieurs décennies, le renforcement des mobilités, l’augmentation des attentes et besoins en services et équipements, et les planifications successives axées principalement sur la zone agglomérée, ont induit de nombreuses altérations du cadre de vie des franciliens. La Région tente de réconcilier aménagement et environnement. Ce projet vise à l’horizon 2030, une protection accrue des espaces naturels, boisés et agricoles qui font toute la richesse de l’Ile-de-France et contribue à son attractivité. Elle porte l’ambition de coupler la densification des tissus urbains existants avec l’amélioration du cadre de vie afin d’accueillir tous les franciliens en leur permettant de vivre dans une ville agréable et apaisée.